Peut être que je suis amoureuse, peut être n'est ce qu'une illusion. Un sentiment fourbe qui n'a pas de réel sens. Un oublie dans une vie qui n'est pas la mienne. Peut être que ça n'a pas d'importance parce que les jours défilent sans regarder ma silhouette enlacer à la tienne. Il n'y a pas de secret, juste un instant hors du temps, tout cela n'est pas réel, il n'y a pas de retour sur ce qui n'est pas, pas de mot au néant. Le vide comme manteau, la nuit comme berceau, à ta rencontre je ne suis qu'un souffle sans oxygène. La flamme s'éteint et pourtant mon cœur brule intensément. Le silence n'est pas lourd, léger comme la brise qui m'apporte tes baisers comme un interdit, l'hiver qui vole les fleurs blanches de l'été. Pourquoi prendre le temps de parler, alors qu'il n'y a rien à dire, il faut juste vivre, sans prendre le temps d'y penser...