Je ne sais jamais comment commencer cette histoire et encore moins la finir. Je perd peu à peu tout ce qui faisait Moi, et je redeviens peu à peu Je. Les histoires restent les mêmes, elles débutent et jamais elles ne trouvent de fin. Peut être que la fin me fait trop peur pour que je puisse l'envisager. Pourtant je la voie, elle se rapproche cherchant à déchirer ma peau comme la lame sur mon poignet. Elle peut être douce ou violente, me laissant disparaître sous les mots sans sens, où m'arrachant un dernier cris de passion.

Je ne sais pas si tout cela a une réelle importance ou si c'est moi qui veut lui en donner pour éviter de prendre en compte les battements de mon cœur lorsque tu t'éloignes trop de moi.

Je voudrais juste faire taire ces voies qui ne sont pas en moi. Faire disparaître le trop plein d'attention qui fait de moi une incapable. Je peux encore prendre soin de moi, faire les bons choix, mais c'est peut être cela qui vous gène.

Mon bonheur, le bien-être qui s'empare de moi lorsque j'entends sa voie. Les sensations qui restent ancrer dans mon âme malgré la distance.

Les mots perdent leurs sens, disparaissent avec la touche delete, réapparaissent sans trouver la syntaxe adéquate. Ils ne veulent plus rien dire, ils sont juste là pour la forme incertaine de mes pensées trop troubles. Ce que j'écris n'a pas de sens, c'est juste le flux de ma réflexion que je jette sur le clavier sans prendre garde à leur valeur.

Peut être que finalement je n'ai rien à dire, trop dégoûté par ceux qui m'entourent, je voudrais juste partir...