Perdue entre le bonheur et le néant, je ne sais plus où est ma place entre le paradis et l'enfer... La réalité ou le vide de mon esprit, je n'ai plus conscience de ce qui est mieux pour moi... Mes bras appellent ton étreinte, mais ton coeur se refuse à m'aimer... Je perds peu à peu pied, noyé dans le trop plein de l'absence... A chaque instant le rêve de t'aimer se transforme en cauchemar de te perdre... Et pourtant, tu es là, à quelques pas de moi, appelant mon amour comme si il suffisait pour te faire vivre... Je voudrais que l'on soit autre, pour qu'un amour plus grand puisse nous étreindre sans la peur de nous perdre...